Les raisons de mon départ

Les raisons de mon départ

écrit par Antoine Morgaut
publié sur l'Express.fr en décembre 2013
Avec l’importance croissante du facteur humain dans la vie professionnelle, les raisons d’un départ se sont diversifiées. Au départ liées à des aspects purement financiers, elles se sont peu à peu tournées vers des préoccupations plus subjectives ou psychologiques. Antoine Morgaut, CEO Europe et Amérique Latine de Robert Walters, revient sur les principales motivations du départ d’un cadre au XXIème siècle.

Le premier des motifs, c’est le manque de reconnaissance, le sentiment d’avoir été injustement traité en comparaison de ses pairs, pour cause de favoritisme ou par manque de message de valorisation, de remerciement ou d’encouragement. La culture française ne nous conditionne pas au soutien moral, mais à la recherche des dysfonctionnements.

Le deuxième motif tient au contenu du poste : le quotidien professionnel, l’intérêt intellectuel des missions, l’apprentissage qu’on en retire... Une tâche routinière est typiquement une cause de départ.

Troisième motif fondamental : la qualité de vie au travail. L’ambiance, le confort, l’enthousiasme, l’accompagnement face au stress, l’individualisation des relations, la bonne entente avec les managers et collègues sont des éléments clés dans la motivation des cadres.

Le quatrième motif tient à l’environnement professionnel, conjoncturel et sectoriel. « Mon entreprise va mal », « Je ne crois plus dans son modèle », « Mon métier n’a plus d’avenir »... Ce manque de confiance dans l’avenir incite à la recherche d’opportunités plus prometteuses.

Les conseils que je donne s’adressent tout d’abord aux cadres qui veulent quitter leur travail. Il est essentiel qu’ils sachent distinguer les bonnes des mauvaises raisons. La mauvaise raison étant de comparer ses frustrations avec un idéal qui peut s’avérer décevant ou de ne pas savoir distinguer le conjoncturel du structurel ; la bonne raison étant que, malgré tous vos efforts pour rester là où vous êtes, vous n’arrivez pas à vous épanouir.

A ce titre, beaucoup des éléments causant des départs résultent d’un manque de communication et de la cristallisation d’historiques. Dans un certain nombre de situations, il faut donner sa chance au dialogue en demandant, par exemple, un plan d’amélioration : « Voilà ce que j’attends, voilà ce dont je ne suis pas content, pensez-vous pouvoir trouver une solution ? »

Enfin, mon conseil aux managers : donnez envie de travailler, valorisez, individualisez, clarifiez... Considérez-vous comme un prestataire de services auprès de vos équipes pour leur donner entière satisfaction !
 
Plan du siteContactMentions légalesFAQGlossaireRecommander à un ami • Voir l'entreprise Syntec Recrutement sur LinkedInSyntec Recrutement sur LinkedIn

Syntec Conseil en Recrutement est un syndicat professionnel ;  l’unique organisation représentative de la profession, qui rassemble 130 cabinets de Conseil
en recrutement, de toutes tailles, qui opèrent à l'échelle nationale et internationale par annonces, par approche directe (chasse de tête), …  Chaque conseil
en recrutement contribue à valoriser dans l'entreprise l'importance des cadres et des managers dans la performance durable des organisations. Les Conseils
en recrutement  assurent ainsi le lien entre l’entreprise, les services RH et les candidats. Ils s’appliquent à valoriser la diversité et les compétences.  Les adhérents de Syntec Conseil en recrutement s'engagent à respecter et faire respecter par leurs salariés l'ensemble des principes de déontologie de la profession, avec au cœur de leur démarche la qualité de service dans le cadre de la Norme AFNOR des cabinets conseil en recrutement.